English [en]   Deutsch [de]   español [es]   français [fr]   italiano [it]   日本語 [ja]   русский [ru]  

Les adhérents de la Free Software Foundation font sa force. Aidez-nous à pulvériser notre objectif de 700 nouveaux membres ou faites un don d'ici le 31 décembre.

Adhérer

40 656 $
450 000 $

[Traduit de l'anglais]

Malveillance des produits d'Amazon

Autres exemples de malveillance dans le logiciel privateur

Logiciel malveillant et logiciel non libre sont deux notions différentes. La différence entre logiciel libre et logiciel non libre réside dans le fait que les utilisateurs ont, ou non, le contrôle du programme. Cela n'a rien à voir avec ce que fait le programme en cours de fonctionnement. Cependant, en pratique, un logiciel non libre est souvent malveillant parce que le développeur, conscient que les utilisateurs seraient incapables de corriger une éventuelle fonctionnalité malveillante, est tenté de leur en imposer quelques-unes.

Type de produit :

Malveillance du Kindle Swindle

Nous appelons ce produit « Swindle d'Amazon »1 parce qu'il a un mécanisme de gestion numérique des restrictions (DRM) et d'autres fonctionnalités malveillantes.

Type de malveillance

Portes dérobées du Swindle

Surveillance par le Swindle

DRM du Swindle

Malveillance de l'Echo

Portes dérobées de l'Echo


Note de traduction
  1. Swindle : arnaque. 

HAUT DE LA PAGE


[logo de la FSF]« Notre mission est de préserver, protéger et promouvoir la liberté d'utiliser, étudier, copier, modifier et redistribuer les programmes informatiques, et de défendre les droits des utilisateurs de logiciel libre. »

La Fondation pour le logiciel libre (FSF) est le principal sponsor institutionnel du système d'exploitation GNU. Soutenez GNU et la FSF en achetant des manuels et autres, en adhérant à la FSF en tant que membre associé, ou en faisant un don, soit directement à la FSF, soit via Flattr.