English [en]   Deutsch [de]   español [es]   français [fr]   italiano [it]   日本語 [ja]   русский [ru]  

Avec la FSF, luttez pour la liberté des utilisateurs !

28 jours. 200 membres. Adhérez avant le 15 juillet.

Les membres associés aident la Free Software Foundation à rester fièrement indépendante. Les petites contributions ont un gros impact !

EN SAVOIR PLUS | ADHÉRER

[Traduit de l'anglais]

Malveillance des logiciels Microsoft

Autres exemples de malveillance dans le logiciel privateur

Un logiciel est dit « malveillant » lorsque son fonctionnement a été conçu pour traiter l'utilisateur de manière inéquitable ou lui faire du tort (erreurs accidentelles mises à part). Cette page explique en quoi consiste la malveillance des logiciels Microsoft.

Logiciel malveillant et logiciel non libre sont deux notions différentes. La différence entre logiciel libre et logiciel non libre réside dans le fait que les utilisateurs ont, ou non, le contrôle du programme. Cela n'a rien à voir avec ce que fait le programme en cours de fonctionnement. Cependant, en pratique, un logiciel non libre est souvent malveillant parce que le développeur, conscient que les utilisateurs seraient incapables de corriger une éventuelle fonctionnalité malveillante, est tenté de leur en imposer quelques-unes.

Si vous avez connaissance d'un exemple qui devrait se trouver sur cette page mais n'y figure pas, n'hésitez pas à écrire à <webmasters@gnu.org> pour nous en informer. Merci de fournir les URL d'une ou deux références fiables et spécifiques pour l'étayer.

Type de malveillance

Portes dérobées

DRM

Insécurité

Contrairement au reste de la page, ce paragraphe répertorie des bogues qui ne sont pas (n'étaient pas) intentionnels, et donc ne peuvent pas être qualifiés de malveillants. Nous les signalons pour réfuter l'idée préconçue que les logiciels privateurs prestigieux n'ont pas de bogue grave.

Ingérence

Cette page décrit comment certains logiciels de Microsoft importunent ou harcèlent l'utilisateur, ou bien lui causent des ennuis. Cela ressemble à du sabotage, mais le mot « sabotage » est trop fort.

Sabotage

Les injustices décrites dans cette section ne sont pas précisément de la malveillance, car elles ne sous-entendent pas que le programme en fonctionnement soit conçu pour nuire à l'utilisateur. Mais elles y ressemblent beaucoup puisqu'il s'agit d'actions techniques de Microsoft qui font du tort aux utilisateurs de logiciels Microsoft particuliers.

Abonnements

Surveillance

Prisons

Tyrans

Comme le montre cette page, si vous voulez débarrasser votre ordinateur des logiciels malveillants, le premier à supprimer est Windows.

RETOUR

 [Logo de la FSF] « La Fondation pour le logiciel libre (FSF – Free Software Foundation) est une organisation à but non lucratif dont la mission est de promouvoir au niveau mondial la liberté d'utiliser l'informatique. Nous défendons les droits de tous les utilisateurs de logiciel. »

ADHÉRER FAIRE DES ACHATS