English [en]

Happy Birthday To GNU

This is an French transription of the video “Happy Birthday To GNU”.

Les ordinateurs ! Je les ai aimés depuis que j'ai eu pour la première fois les moyens de m'en procurer un, au tout début de l'ère de l'ordinateur personnel, durant les années 80. J'ai été propriétaire d'une grande variété d'ordinateurs et j'ai exprimé publiquement ma loyauté à un tel ou à un tel autre modèle... mais, ces derniers temps, je me tourne, comme beaucoup d'autres, vers le Logiciel Libre.

Il y a beaucoup de confusions autour de la signification de « Logiciel Libre », et j'aimerais aider à éclairer le sujet, parce qu'il se trouve que c'est une année de célébration, et je veux nous aider tous à la célébrer, et à anticiper l'avenir du Logiciel Libre.

Si vous avez, disons... de la plomberie chez vous, il est possible que vous n'en compreniez pas le fonctionnement, mais que vous ayez un(e) ami(e) qui le comprenne. Et il/elle pourrait vous suggérer de déplacer un tuyau par-ci, un robinet d'arrêt par-là, une valve autre part. Et vous n'enfreindriez pas la loi en faisant cela, n'est-ce pas ? Parce que c'est votre maison et votre propre plomberie. Vous n'en auriez pas le droit avec votre ordinateur : vous ne pouvez pas réellement bricoler votre système d'exploitation. Et il serait hors de question que vous partagiez quelques idées que vous ayez au sujet de votre système d'exploitation avec d'autres personnes, parce que Apple et Microsoft, qui gèrent les deux systèmes d'exploitation les plus répandus, clament qu'elles en sont les propriétaires, et que personne d'autre ne peut y toucher.

Ceci pourrait vous sembler normal « Pourquoi ne le seraient-elles pas ? » Mais en fait, pourquoi ne pourriez-vous pas en faire ce que vous voulez ? Et pourquoi la communauté dans son ensemble n'aurait-elle pas le droit de modifier, d'améliorer, et de partager ? Il en est ainsi dans le domaine de la science, après tout... Tout savoir est libre. Quand la science est bonne, toute connaissance est partagée. Si cette dernière ne l'est pas, la science est mauvaise, et est une sorte de tyrannie.

Et c'est ici que tout commence véritablement, avec un homme qui s'appelle Richard Stallman. Il a décidé, il y a de cela presque vingt-cinq ans, d'écrire un nouveau système d'exploitation à partir de zéro. Il a appelé ce système GNU, qui veut dire « GNU's Not Unix » (c'est-à-dire : « GNU n'est pas Unix »), parce que GNU n'est en effet pas UNIX. Il ressemble à Unix, à plus d'un titre, mais chaque élément, chaque module, chaque section du code (et c'est un code gigantesque parce qu'il est exécuté sur plusieurs plate-formes) est développé par une communauté, géré par des programmeurs, qui sont tous les bienvenus dans la communauté GNU, pour aider à améliorer le logiciel. Chaque « distro », comme on les appelle, chaque distribution de GNU est testée, travaillée, et peaufinée par des personnes dont le seul intérêt est de créer un système d'exploitation parfait qui pourra être utilisé sur quelque plate-forme que ce soit par autant d'utilisateurs que possible.

Est venu le temps où il fallut écrire le noyau, le cœur du système d'exploitation. Un homme nommé Linus Torvalds, a écrit ce noyau. Il en est l'éponyme. Le noyau s'appelle Linux (prononciation britannique), ou Linux (prononciation américaine) comme certains le prononcent. Et Linux est le noyau qui s'exécute à l'intérieur de GNU. Je suis ici, en quelque sorte, simplement pour vous rappeler que GNU et Linux sont les piliers jumeaux de la communauté du Logiciel Libre. Une communauté de personnes qui croit, et ceci est ce qui importe, que les logiciels devraient être libres, et que la communauté d'utilisateurs devrait avoir le droit de les adapter, de les adopter, de les changer, de les améliorer, de répandre leurs améliorations à travers la communauté, comme en science. C'est, grosso modo, ce qu'elle dit. De même que les bons scientifiques partagent tout et que toute connaissance est ouverte et disponible pour chacun, ainsi devrait-il en être avec un système d'exploitation.

Si vous êtes un supporter de GNU, si vous êtes un supporter de Linux, et de la Fondation du Logiciel Libre, vous vous demandez probablement « Bien, que puis-je faire ? ». La chose la plus évidente que vous puissiez faire est d'utiliser un système d'exploitation GNU/Linux sur votre propre ordinateur. C'est beaucoup plus facile que vous ne le croyez ! Visitez le site Web gnu.org pour voir s'il y a un système d'exploitation qui vous convient. Peut-être, si vous aimez une bonne interface graphique, quelque chose come g-New-Sense, gNewSense. Vous le trouverez sur gnu.org. Ou bien, si vous êtes un spécialiste, il vous plairait peut-être de programmer. Il vous plairait peut-être de contribuer à la totalité de la connaissance qui fait de GNU et de Linux ce qu'ils sont.

De toute manière, j'espère que vous vous joindrez à moi pour souhaiter à GNU un très joyeux 25ème anniversaire. Faisons-le maintenant. Joyeux anniversaire, GNU ! 25 ans. Le système d'exploitation du futur. Liberté ! Miam, ça fond sous la dent ! Le plus savoureux système d'exploitation du monde... et il est complètement libre.

 [FSF logo] “Our mission is to preserve, protect and promote the freedom to use, study, copy, modify, and redistribute computer software, and to defend the rights of Free Software users.”

The Free Software Foundation is the principal organizational sponsor of the GNU Operating System. Support GNU and the FSF by buying manuals and gear, joining the FSF as an associate member, or making a donation, either directly to the FSF or via Flattr.

back to top