English [en]   Deutsch [de]   français [fr]   hrvatski [hr]  

L'original de cette page est en anglais.

Logiciels libres pour Windows

Voici une liste de logiciels libres populaires tournant sous Microsoft Windows, avec les logiciels privateurs qu'ils remplacent. Si vous utilisez toujours Windows, vous pouvez faire un premier pas vers le logiciel libre en installant ces logiciels.

Fermez les Windows, osez la liberté !

Montez en gamme, remplacez Windows 8

Lorsque nous disons que ces programmes sont des logiciels libres, nous parlons bien de liberté et non de prix.1 Cela signifie que vous êtes libre d'utiliser ces programmes de manière constructive, aussi bien seul qu'au sein d'une communauté, tout en respectant la liberté des autres utilisateurs. Le code source est disponible, vous permettant d'étudier le logiciel, de l'adapter à vos besoins, de résoudre ses problèmes, et de proposer des versions avec de nouvelles fonctionnalités. Vous pouvez également convaincre d'autres personnes de faire tout ceci pour vous, ou les payer pour le faire. Vous êtes également libre de donner le logiciel ou d'en vendre des copies, selon les termes de la licence libre qui s'y applique. Ces programmes sont des logiciels libres car vous êtes libre quand vous les utilisez. Le logiciel libre se développe sous le contrôle de ses utilisateurs.

Microsoft Windows est un exemple clair et instructif de logiciel non libre. Son code source est tenu secret, les programmeurs ne peuvent donc rien en apprendre, ils ne peuvent ni le corriger, ni l'adapter aux besoins de leurs clients (c'est-à-dire vos besoins), ni même vérifier ce que le programme fait réellement. Si vous partagez des copies avec vos voisins, vous serez considéré comme un « pirate », et pour ceci, des utilisateurs ont été menacés d'aller en prison. Le logiciel non libre est complètement contrôlé par ses développeurs, qui ont aussi tout pouvoir sur les utilisateurs. Ce pouvoir est injuste, c'est pourquoi nous avons lancé le mouvement du logiciel libre.

Utiliser des logiciels libres sous Microsoft Windows (ou tout autre système d'exploitation non libre) est la première étape vers la liberté, mais ne vous permettra pas de faire tout le chemin. Aussi longtemps que vous utiliserez Windows, vous serez toujours entre les mains de Microsoft.

La prochaine étape est donc de remplacer Windows par un système d'exploitation libre tel que GNU/Linux.

Cependant, sur cette page, nous nous concentrons sur la première étape.

Blender 3D

Remplace : Maya, 3DSMax

Blender est la première et unique suite totalement intégrée d'outils de création 3D, permettant de faire de la modélisation, de l'animation, du rendu, du post-traitement et de créer des applications 3D interactives temps réel ainsi que des jeux avec une compatibilité multiplateforme.

Dia

Remplace : Microsoft Visio

Dia est conçu pour être très similaire au programme privateur Microsoft Visio. Il peut être utilisé pour dessiner toutes sortes de diagrammes. Il dispose actuellement d'objets spécialisés permettant de dessiner les relations entre différentes entités, des diagrammes UML, des diagrammes de flux, des schémas de réseaux, ou de simples circuits. Dia permet également d'ajouter de nouvelles formes au moyen de simples fichiers XML, la forme étant décrite dans un sous-ensemble de SVG.

Il peut charger et sauvegarder les diagrammes dans un format XML personnalisé (compressé avec gzip par défaut, pour économiser de l'espace), les exporter aux formats EPS ou SVG et les imprimer (y compris ceux qui occupent plusieurs pages).

Pidgin

Remplace : clients de messagerie instantanée Trillian, AIM, MSN, Yahoo et ICQ

Pidgin (Gaim) est un client de messagerie instantanée multiprotocole, gérant :

Pidgin permet également l'ajout de fonctionnalités supplémentaires avec des greffons.

GIMP

Remplace : Photoshop, Paint Shop Pro

GIMP est l'acronyme de GNU Image Manipulation Program (programme de manipulation d'image de GNU). Il peut être utilisé comme simple utilitaire de dessin, logiciel de retouche photo de qualité professionnelle, système en ligne de traitement par lot, moteur de rendu adapté à la production en masse d'images, convertisseur de formats, etc.

GIMP est modulable et extensible. Il est conçu pour être complété par des greffons et des extensions pour faire à peu près n'importe quoi.

Quiconque est familier avec le système d'exploitation GNU/Linux a probablement déjà vu ou utilisé The GIMP2 à un moment ou un autre. En matière de compatibilité, GIMP peut ouvrir ou manipuler les formats PhotoShop (PSD) et Paint Shop Pro (PSP).

GNUnet

Remplace : Napster, etc.

GNUnet est un cadre applicatif pour la communication dans un réseau pair à pair sécurisé n'utilisant ni service centralisé ni aucun autre service de confiance. Un premier service implémenté au-dessus de la couche réseau permet un partage de fichiers anonyme et résistant à la censure. GNUnet utilise un modèle économique d'allocation des ressources simple et basé sur l'excédent. Les nœuds GNUnet se surveillent les uns les autres en ce qui concerne l'utilisation des ressources ; ceux qui contribuent au réseau sont récompensés avec une meilleure qualité de service.

Inkscape

Remplace : Adobe Illustrator, Macromedia Freehand, CorelDraw ou Xara Xtreme

Inkscape est un éditeur de dessin vectoriel, avec des fonctionnalités similaires à celles d'Illustrator, Freehand, CorelDraw, ou Xara Xtreme, utilisant le format SVG (graphique vectoriel adaptable) du standard W3C. Les spécificités du SVG incluent les formes, les chemins, le texte, les marqueurs, les clones, la simulation de transparence [alpha blending], les transformations, les gradients, les motifs et les groupements.

Inkscape prend également en charge les métadonnées Creative Commons, l'édition de nœuds, les couches, les opérations complexes sur les chemins, la vectorisation des bitmaps, le texte le long d'un chemin, le texte contournant des objets, l'édition directe de code XML, et plus encore. Il peut importer des formats tels que JPEG, PNG, TIFF et autres, et exporter aussi bien le format PNG que de multiples formats vectoriels.

MinGW

Remplace : Microsoft Visual C++

MinGW (GNU minimaliste pour Windows) fournit de nombreux utilitaires GNU de programmation pour Windows. Sont inclus : GCC (collection de compilateurs de GNU), Binutils, GDB (dégogueur de GNU), Make, et d'autres encore.

Application :

Claws Mail

Remplace : Outlook, Outlook Express

Claws Mail est conçu pour être familier aux nouveaux utilisateurs venant d'autres clients populaires de courriel, comme aux utilisateurs expérimentés.

LibreOffice

Remplace : Microsoft Office

LibreOffice est une suite bureautique multiplateforme compatible avec tous les formats de fichier les plus répandus.

Scribus

Remplace : PageMaker, InDesign, QuarkXPress

Scribus est un logiciel de publication assistée par ordinateur (PAO), similaire à Adobe PageMaker ou Adobe InDesign du monde du logiciel privateur. C'est un logiciel libre, distribué suivant les termes de la GNU GPL (licence publique générale GNU).

Scribus prend en charge bon nombre des principaux formats graphiques – ce qui inclut la majorité des formats standards utilisés en PAO – ainsi que l'import et export de format SVG.

VideoLAN Client (VLC)

Remplace : Windows Media Player, PowerDVD

VLC (initialement VideoLAN Client) est un lecteur multimédia très facile à adapter aux différents systèmes, qui gère aussi bien de nombreux formats audio et vidéo (MPEG-1, MPEG-2, MPEG-4, DivX, MP3, OGG, etc.) que les DVD, VCD et divers protocoles de streaming. Il peut également être utilisé comme serveur pour diffuser en unicast ou multicast, en IPv6 ou IPv4, sur un réseau à large bande passante.

Tribler

Remplace : BitTorrent

Tribler est un logiciel qui permet à ses utilisateurs de trouver, apprécier et partager des vidéos, musiques, images et autres.

QupZilla

Remplace : Mozilla Firefox, Google Chrome, Microsoft Internet Explorer

QupZilla est un navigateur web multiplateforme avec un lecteur de flux RSS, un historique et des marque-pages rassemblés en une seule fenêtre.

Pourquoi ne pas recommander Firefox ? Comme nous l'avons expliqué dans notre définition du logiciel libre, les quatre libertés doivent être assurées autant d'un point de vue commercial que non commercial. Les spécificités de la politique de Mozilla restreignent la liberté numéro 2 à une distribution gratuite uniquement, ce qui rend le logiciel non libre.

Ceci est une sélection des logiciels libres les plus répandus disponibles pour la plateforme Microsoft Windows. Ce n'est en rien une liste exhaustive.


Notes de traduction
  1. « Logiciel libre » est la traduction de free software. Or free veut dire « libre », mais aussi « gratuit », c'est pourquoi il est nécessaire de préciser quel sens on donne à ce mot. La précision n'est d'ailleurs pas inutile en français car beaucoup de gens confondent logiciel libre et logiciel gratuit. 
  2. The GIMP : l'article se justifie car gimp est un nom commun anglais qui signifie entre autres « boiteux » ou « éclopé ». 

[logo de la FSF]« Notre mission est de préserver, protéger et promouvoir la liberté d'utiliser, étudier, copier, modifier et redistribuer les programmes informatiques, et de défendre les droits des utilisateurs de logiciel libre. »

La Fondation pour le logiciel libre (FSF) est le principal sponsor institutionnel du système d'exploitation GNU. Soutenez GNU et la FSF en achetant des manuels et autres, en adhérant à la FSF en tant que membre associé, ou en faisant un don, soit directement à la FSF, soit via Flattr.

Haut de la page