English [en]   français [fr]   português do Brasil [pt-br]  

Grâce à votre soutien, 2015 marque les 30 ans de la FSF. Au cours des 30 ans à venir, nous voulons défendre encore mieux les droits des utilisateurs de l'informatique. Pour passer à la vitesse supérieure, nous avons donné à notre collecte de fonds un objectif sans précédent : 525 000 $ au 31 janvier. En savoir plus.

525K
29% (155K)
Je participe

L'original de cette page est en anglais.

La Free Software Foundation se déclare favorable a l'Affero General Public License, la première licence copyleft pour les services web

[ Il existe une version texte (en anglais) de ce communiqué ]

Contact presse : Free Software Foundation
Bradley M. Kuhn <pr@fsf.org>
Téléphone :+1-617-542-5942

Contact presse : Affero
Henri Poole <press@affero.com>
Téléphone :+1-415-371-9900

Boston, Massachusetts, USAMardi 19 mars 2002 – La Free Software Foundation (FSF) se déclare favorable à la première licence publique destinée à protéger les logiciels distribués sous forme de services web : l'Affero General Public License" (AGPL). L'AGPL ajoute à la GNU General Public Licence version 2 une clause qui concerne les logiciels utilisés par le public via un réseau. Cette nouvelle clause assure à l'auteur que les utilisateurs auront le droit d'utiliser, étudier, copier, modifier et redistribuer ce logiciel, en proposant un mécanisme qui permet de télécharger les sources et en empêchant la suppression de ce mécanisme.

Depuis sa création en 1985, la FSF travaille à la promotion des libertés de partage et de modification des logiciels. En janvier 1989, la FSF a diffusé la GNU GPL version 1. Cette licence apporte aux développeurs de logiciels libres l'assurance que tous les utilisateurs pourront utiliser, étudier, copier, modifier et redistribuer leurs logiciels.

La FSF a modifié cette licence en 1991 pour s'adapter aux changements de l'industrie et du marché, dans le but de continuer à protéger les libertés des utilisateurs. Cette licence a depuis été adoptée par des milliers de développeurs de logiciels, du simple particulier aux multinationales comme IBM (NYSE : IBM).

Eben Moglen, membre du conseil d'administration et principal conseiller juridique de la Free Software Foundation dit : « Nous avons à cœur de résoudre les problèmes que rencontrent les entreprises du logiciel libre, comme Affero, qui explorent de nouveaux modèles d'entreprise et font face à de nouveaux défis menaçant la liberté du logiciel. »

Affero propose un nouveau service en ligne permettant aux membres d'une communauté virtuelle d'identifier et de récompenser les contributions positives par des retours d'information et des dons à des organisations sans but lucratif ainsi qu'aux causes qu'elles défendent. L'entreprise, profondément engagée vis-à-vis des idéaux concrétisés par la GNU GPL, exige une protection complète de la liberté du logiciel pour la communauté de ses utilisateurs et de ses partenaires. Puisque le service qu'elle propose est géré par ses utilisateurs via un réseau, Affero avait besoin d'ajouter une clause à la GNU GPL. La FSF a travaillé avec Affero pour satisfaire aux exigences de licence de son plan de développement ; elle réfléchit à la possibilité d'inclure cette nouvelle clause dans la future version 3.0 de la GNU GPL et invite le public à la commenter.

Le logiciel développé par Affero permet à tout utilisateur de télécharger l'intégralité du code source à partir de n'importe quel écran de l'interface utilisateur. La nouvelle clause de la GPL empêche la suppression de cette fonctionnalité et assure aussi que le logiciel existant et tous ses produits dérivés continueront à être disponibles au public dans les mêmes conditions que l'original. « En tant que défenseurs de l'individu, nous considérons comme essentiel à notre service l'accès complet au code source d'Affero », commente Henri Poole, président d'Affero. « Nous développons des outils pour récompenser le partage et faciliter le dialogue au sein d'une communauté ; ces communautés et leurs membres doivent avoir toute latitude pour exécuter, copier, distribuer, étudier, modifier, et améliorer le logiciel. Avec ces nouveaux services web, nous avons besoin d'une licence qui va maintenir ouverte la porte virtuelle vers la liberté. »

Vous trouverez le texte intégral de l'Affero General Public License sur le site: http://www.affero.org/oagpl.html (en anglais).

Tous commentaires concernant l'Affero General Public License doivent être envoyés à agpl@fsf.org (en anglais également).


À propos de la Free Software Foundation

Fondée en 1985, la Free Software Foundation se consacre à la promotion des droits des utilisateurs d'ordinateurs : utilisation, copie, modification et redistribution des programmes informatiques. Elle assure la promotion du développement et de l'usage des logiciels libres – en particulier du système d'exploitation GNU et de ses différentes variantes GNU/Linux – ainsi que de la documentation libre associée. De plus, la FSF fait un travail de sensibilisation aux problèmes éthiques et politiques liés à la liberté d'utiliser le logiciel. Sur le site web de la FSF, http://www.gnu.org, vous trouverez une information abondante sur le système GNU/Linux. Le siège de la Fondation est situé à Boston, Massachusetts, États-Unis.


A propos d'Affero

Affero, Inc.a été fondée en 2001 pour aider les participants à des communautés à se présenter aux organisations et projets à but non lucratif. Les services proposés associent un système d'évaluation et un système de commerce. Il est possible d'évaluer les contributions présentées, et de verser des dons pour encourager les efforts de chaque communauté. Tous les fonds ainsi récupérés sont reversés aux bénéficiaires désignés par le donataire. Affero approuve l'utilisation et le développement de logiciel libre. Son site web est http://www.affero.org et son siège est à San Francisco, Californie, États-Unis.

[logo de la FSF]« Notre mission est de préserver, protéger et promouvoir la liberté d'utiliser, étudier, copier, modifier et redistribuer les programmes informatiques, et de défendre les droits des utilisateurs de logiciel libre. »

La Fondation pour le logiciel libre (FSF) est le principal sponsor institutionnel du système d'exploitation GNU. Soutenez GNU et la FSF en achetant des manuels et autres, en adhérant à la FSF en tant que membre associé, ou en faisant un don, soit directement à la FSF, soit via Flattr.

Haut de la page