English [en]   العربية [ar]   български [bg]   català [ca]   Česky [cs]   Deutsch [de]   español [es]   فارسی [fa]   français [fr]   hrvatski [hr]   italiano [it]   日本語 [ja]   മലയാളം [ml]   Nederlands [nl]   polski [pl]   русский [ru]   Shqip [sq]   српски [sr]   Türkçe [tr]   українська [uk]  

L'original de cette page est en anglais.

Les utilisateurs de GNU qui n'ont jamais entendu parler de GNU

par Richard Stallman

Pour en apprendre plus sur ce problème, vous pouvez aussi lire notre FAQ GNU/Linux, notre page sur Pourquoi GNU/Linux ? et notre page sur Linux et le projet GNU.

La plupart des gens n'ont jamais entendu parler de GNU. Qui plus est, la plupart des utilisateurs du système GNU n'ont jamais entendu parler de GNU, dans la mesure où de nombreuses personnes et entreprises leur apprennent à l'appeler « Linux ». En effet, les utilisateurs de GNU disent souvent qu'ils « font tourner Linux », ce qui est comme de dire que vous « conduisez votre carburateur » ou que vous « conduisez votre transmission ».

Cependant, ceux qui connaissent GNU l'associent aux idéaux de liberté du mouvement pour le logiciel libre. Cette association n'est pas le fruit du hasard : GNU a été développé spécifiquement pour rendre possible l'utilisation d'un ordinateur en toute liberté.

Une personne qui verra le nom « GNU » pour la première fois dans « GNU/Linux » ne saura pas immédiatement ce que cela représente mais sera plus près de le découvrir. L'association du nom GNU avec nos objectifs de liberté et de solidarité sociale existe dans l'esprit des centaines de milliers d'utilisateurs de GNU/Linux qui connaissent GNU. Elle existe dans gnu.org et dans Wikipedia. Et elle existe de par le web ; si ces utilisateurs font une recherche sur GNU, ils trouveront les idées que GNU défend.

S'ils ne les cherchent pas, ils peuvent toutefois les rencontrer. La rhétorique « open source » tend à détourner l'attention des problèmes de liberté des utilisateurs, mais pas totalement ; il y est encore question de GNU et de logiciel libre et les gens ont des chances de tomber dessus. Quand cela arrive, ils ont plus de chance de prêter attention aux informations concernant GNU (comme par exemple que c'est l'œuvre d'une campagne pour la liberté et la communauté) s'ils savent qu'ils sont utilisateurs du système GNU.

Avec le temps, appeler le système « GNU/Linux » sensibilisera les gens aux idéaux de liberté pour lesquels nous avons développé le système GNU. C'est aussi un rappel utile pour ceux de notre communauté qui connaissent ces idéaux, dans un monde où les discussions autour du logiciel libre ont une approche uniquement pratique (et par conséquent non éthique). Quand nous vous demandons d'appeler le système « GNU/Linux », nous vous demandons d'aider à rendre le public conscient des idéaux du logiciel libre.

[logo de la FSF]« Notre mission est de préserver, protéger et promouvoir la liberté d'utiliser, étudier, copier, modifier et redistribuer les programmes informatiques, et de défendre les droits des utilisateurs de logiciel libre. »

La Fondation pour le logiciel libre (FSF) est le principal sponsor institutionnel du système d'exploitation GNU. Soutenez GNU et la FSF en achetant des manuels et autres, en adhérant à la FSF en tant que membre associé, ou en faisant un don, soit directement à la FSF, soit via Flattr.

Haut de la page