English [en]   Deutsch [de]   español [es]   français [fr]   italiano [it]   日本語 [ja]   русский [ru]  

Proprietary malware → Microsoft

[Traduit de l'anglais]

Malveillance des logiciels Microsoft


Le logiciel non libre (privateur) est très souvent malveillant (conçu pour maltraiter les utilisateurs). Il est contrôlé par ses développeurs, ce qui les met en position de pouvoir vis-à-vis des utilisateurs ; c'est l'injustice de base. Les développeurs et les fabricants exercent souvent ce pouvoir au détriment des utilisateurs qu'ils devraient servir.

Cela prend habituellement la forme de fonctionnalités malveillantes.


Si vous avez connaissance d'un exemple qui devrait se trouver sur cette page mais n'y figure pas, n'hésitez pas à écrire à <webmasters@gnu.org> pour nous en informer. Merci de fournir les URL d'une ou deux références fiables et spécifiques pour l'étayer.

Portes dérobées

DRM

« Gestion numérique des restrictions », ou « DRM », désigne les fonctionnalités conçues pour limiter ce que les utilisateurs peuvent faire avec leurs ordinateurs.

  • Les livres électroniques « achetés » à Microsoft vérifient la validité de leur DRM en se connectant au magasin chaque fois que leur « propriétaire » veut les lire. Microsoft va fermer ce magasin, ce qui va rendre inutilisables tous les livres sous DRM « vendus » depuis son ouverture. (De plus, l'article souligne les méfaits de la gestion numérique des restrictions.)

    Voila une preuve supplémentaire qu'un produit sous DRM n'appartient pas à la personne qui l'a acheté. Microsoft dit qu'elle va rembourser ses clients, mais ce n'est pas une excuse pour leur vendre des livres à usage restreint.

  • Un DRM dans Windows, introduit pour répondre aux besoins des disques Blu-ray. (L'article parle de l'introduction du même logiciel malveillant dans MacOS. Ce n'était pas fait à l'époque mais a été fait depuis.)

Insécurité

Contrairement au reste de la page, ce paragraphe répertorie des bogues qui ne sont pas (n'étaient pas) intentionnels, et donc ne peuvent pas être qualifiés de malveillants. Nous les signalons pour réfuter l'idée préconçue que les logiciels privateurs prestigieux n'ont pas de bogue grave.

Ingérence

Cette page décrit comment certains logiciels de Microsoft importunent ou harcèlent l'utilisateur, ou bien lui causent des ennuis. Cela ressemble à du sabotage, mais le mot « sabotage » est trop fort.

Sabotage

Les injustices décrites dans cette section ne sont pas précisément de la malveillance, car elles ne sous-entendent pas que le programme en fonctionnement soit conçu pour nuire à l'utilisateur. Mais elles y ressemblent beaucoup puisqu'il s'agit d'actions techniques de Microsoft qui font du tort aux utilisateurs de logiciels Microsoft particuliers.

Abonnements

Surveillance

Ancrage

L'ancrage désigne la nécessité d'une connexion fréquente ou permanente à un serveur.

Prisons

Une prison est un système qui impose une censure aux programmes d'application.

Tyrans

Un tyran est un appareil qui rejette tout système d'exploitation non « autorisé » par le fabricant.

Comme le montre cette page, si vous voulez débarrasser votre ordinateur des logiciels malveillants, le premier à supprimer est Windows.

RETOUR

 [Logo de la FSF] « La Fondation pour le logiciel libre (FSF – Free Software Foundation) est une organisation à but non lucratif dont la mission est de promouvoir au niveau mondial la liberté d'utiliser l'informatique. Nous défendons les droits de tous les utilisateurs de logiciel. »

ADHÉRER FAIRE DES ACHATS