[Traduit de l'anglais]

Liens vers d'autres sites en rapport avec le logiciel libre

Pour contribuer à faire connaître les logiciels libres autres que les logiciels GNU distribués par la FSF, nous avons rassemblé ici des liens vers d'autres sites qui en hébergent ou qui sont en rapport direct avec le logiciel libre.1

Nous n'avons pas de lien vers les sites web des distributions connues du système GNU/Linux ou du système BSD, car tous décrivent explicitement divers programmes non libres et en facilitent l'accès. Nous aimerions avoir connaissance d'autres sites de logiciels libres que nous pourrions ajouter ici.

Veuillez noter que la FSF n'est pas responsable du contenu d'autres sites web ni de leur état de mise à jour.

Distributions GNU/Linux libres

Nous mettons régulièrement à jour l'information qui concerne les distributions GNU/Linux entièrement libres.

Autres systèmes d'exploitation libres

Nous proposons également des informations à jour sur les distributions entièrement libres qui ne sont pas basées sur GNU/Linux.

Collections de logiciels libres

Documentation sur les logiciels libres

Les documentations proposées sur ces sites peuvent être plus anciennes que les dernières versions distribuées par GNU.

  • Floss Manuals, une collection de manuels libres sur les logiciels libres.
  • Reuse RKT donne des liens vers des FAQ, des standards et des références.
  • GNUjdoc est une archive centrale des traductions en japonais des documents GNU.

Sites GNU non officiels

Savoir et culture libres

  • Wikipédia, l'encyclopédie libre.
  • OurProject.org, logiciel libre et savoir libre pour une société libre (presque entièrement en espagnol).
  • Mutopia, rassemble et distribue de la musique libre et des informations sur la musique libre.

Organisations en rapport avec le logiciel libre

Sociétés qui soutiennent le développement de logiciel libre et exclusivement le développement de logiciel libre

Organisations qui œuvrent pour la liberté du développement informatique et des communications électroniques

  • OpenCores

    Le projet OpenCores promeut les objectifs définis par l'Open IP Core sur les principes suivants :
    - toutes les informations sur l'utilisation du matériel doivent être disponibles ;
    - les plans du matériel doivent être disponibles ;
    - le logiciel ayant servi à faire les plans du matériel doit être disponible.

  • Lumen

    Lumen (anciennement Chilling Effects) est une collection d'« ordonnances de cesser et de s'abstenir » [cease and desist notices] concernant l'activité en ligne (nous invitons les visiteurs à indiquer sur ce site les ordonnances qu'ils ont reçues ou envoyées). Ce site web rassemble les ordonnances dans une base de données et leur ajoute des hyperliens vers les explications des problèmes juridiques.

  • The League for Programming Freedom

    La Ligue pour la liberté de programmation est une organisation qui s'oppose aux brevets logiciels et au copyright sur les interfaces utilisateurs.

    La Ligue pour la liberté de programmation a maintenant cessé son activité. Merci de rejoindre notre campagne pour la disparition des brevets logiciels !

  • Electronic Frontier Foundation

    EFF, la Fondation de la frontière électronique, est une organisation non partisane, à but non lucratif, qui œuvre dans l'intérêt du public pour protéger les libertés civiles fondamentales, comme le respect de la vie privée et la liberté d'expression, dans le domaine de l'informatique et d'Internet.

  • Electronic Privacy Information Center

    L'EPIC (Centre d'information sur la vie privée électronique) est un centre de recherche d'intérêt public situé à Washington, D.C. Il a été établi en 1994 pour attirer l'attention du public sur les problèmes émergents de liberté civile et pour protéger la vie privée, le premier amendement et les valeurs constitutionnelles.

  • Computer Professionals for Social Responsibility (groupe dissout en 2013)

    CPSR (Professionnels de l'informatique pour la responsabilité sociale) était un groupement d'intérêt public composé d'informaticiens et de personnes intéressées par l'impact des nouvelles technologies sur la société. Son objectif était d'influencer les décisions concernant le développement et l'utilisation de l'informatique car ces décisions ont des conséquences profondes et reflètent nos valeurs et priorités premières. »

  • American Civil Liberties Union

    L'Union américaine pour les libertés civiles est le principal défenseur des droits individuels au niveau national (procès, législation et éducation du public sur un large éventail de problèmes qui affectent la liberté individuelle aux États-Unis).

  • Global Internet Liberty Campaign

    La GILC (Campagne mondiale pour la liberté sur Internet) regroupe les associations suivantes : American Civil Liberties Union (Union américaine pour les libertés civiles), Electronic Privacy Information Center (Centre d'information sur la vie privée électronique), Human Rights Watch (Surveillance des droits de l'Homme), Internet Society (Société de l'Internet), Privacy International (Vie privée - international), Association des utilisateurs d'Internet et autres organisations défendant les libertés civiles et les droits de l'homme. Cette campagne milite pour l'interdiction de la censure sur la communication en ligne et insiste sur le fait que la liberté d'expression en ligne ne doit pas être restreinte par des moyens indirects tels que les contrôles excessivement restrictifs du gouvernement ou d'organismes privés sur le logiciel, le matériel informatique, l'infrastructure des télécommunications ou toute autre composante essentielle d'Internet.

  • Electronic Frontiers Australia

    Electronic Frontiers Australia, Inc. (Frontières électroniques Australie) est une organisation nationale à but non lucratif représentant les internautes concernés par les droits et libertés en ligne.

  • Asociación por la Libertad de la Información

    Une association qui combat pour la liberté de l'information en Espagne (inactive depuis 2016).

Hébergement

Ces sites hébergent des logiciels libres et mettent l'accent sur le code source. Nous ne citons pas les autres sites d'hébergement bien connus car ils font la publicité de logiciels privateurs (propriétaires) ou incitent à les utiliser. Comme toujours, contactez-nous à <webmasters@gnu.org> si vous voulez proposer des ajouts à cette liste.

  • Savannah, un site d'hébergement mis à la disposition des paquets GNU et non GNU par le projet GNU. En savoir plus.
  • Gna! (arrêté définitivement), site d'hébergement géré par la FSF France avec le soutien de la société française Free.
  • Puszcza (prononcer "pouch-tcha"), le site d'hébergement maintenu de longue date par un bénévole de GNU, Sergey Poznyakoff, en Ukraine.

Actualités du logiciel libre

Ces sites donnent les dernières nouvelles de GNU et autres logiciels libres.

  • Free Software Supporter (traduit en espagnol et en français).
  • planet.gnu.org, un agrégateur de blogs et de nouvelles concernant les paquets GNU.
  • Press/News, actualités du logiciel libre proposées par un groupe d'utilisateurs de GNU localisé à Singapour (site inactif depuis mai 2009).
  • GNUticias (site en espagnol, archivé), anciennes actualités du logiciel libre et du projet GNU.

Note de traduction
  1. Beaucoup des liens de cette page pointent vers des sites non francophones, mais pour ne pas alourdir le texte nous n'avons pas mis d'indication de langue.