English [en]   català [ca]   Deutsch [de]   français [fr]   日本語 [ja]   polski [pl]   русский [ru]   українська [uk]   简体中文 [zh-cn]   繁體中文 [zh-tw]  

Grâce à votre soutien, 2015 marque les 30 ans de la FSF. Au cours des 30 ans à venir, nous voulons défendre encore mieux les droits des utilisateurs de l'informatique. Pour passer à la vitesse supérieure, nous avons donné à notre collecte de fonds un objectif sans précédent : 525 000 $ au 31 janvier. En savoir plus.

525K
26% (138K)
Je participe

L'original de cette page est en anglais.

Conseils sur l'utilisation de la licence GNU de documentation libre

Ceci est une brève explication sur la manière de placer un document sous la licence GNU de documentation libre (GNU FDL). Pour nos licences de logiciel, la GNU GPL par exemple, il y a une page séparée.

Comment utiliser les dispositifs optionnels de la FDL ?
Nous avons une page séparée qui explique comment utiliser les dispositifs optionnels de la FDL.
Où placer l'avis de licence ?
Il est suffisant de placer l'avis de licence complet dans le fichier « principal » de votre document. Par exemple, dans le cas du Emacs Lisp Reference Manual, beaucoup de fichiers sont rassemblés dans elisp.texi. Nous mettons l'avis complet dans elisp.texi et nous écrivons simplement dans les autres fichiers :
@c -*-texinfo-*-
@c This is part of the GNU Emacs Lisp Reference Manual.
@c Copyright (C) 1990, 1991, 1992, 1993, 1994, 1999
@c   Free Software Foundation, Inc.
@c See the file elisp.texi for copying conditions.1
Que faire avec les scripts dont j'ai besoin pour afficher mon document correctement ?
Nous vous recommandons de publier ces scripts de la même manière, sous la GNU FDL. Bien sûr, s'ils peuvent être utiles à d'autres tâches, c'est une bonne idée de les publier séparément sous la GNU GPL.
Est-il obligatoire que le document contienne des sections invariantes ?
Non. Un document peut parfaitement n'avoir aucune section invariante.
Faut-il que j'essaie de faire en sorte que le document ait des sections invariantes ?
Pas particulièrement. S'il est nécessaire que le contenu d'une section soit invariant, rendez cette section invariante.
Doit-on essayer d'éviter les sections invariantes ?
Pas particulièrement. S'il est nécessaire que le contenu d'une section soit invariant, rendez cette section invariante.
Quand une section doit-elle être invariante ?
Tout d'abord, il faut garder à l'esprit qu'une section traitant d'aspects techniques ne peut pas être invariante. Seule une section secondaire peut être invariante, et une section technique n'est pas une section secondaire.

Si la section est un texte que vous n'avez pas la permission de modifier, tel que la GNU GPL, alors elle doit être invariante. Vous ne pouvez pas donner la permission de le modifier si vous n'avez pas vous-même cette permission.

(Par conséquent, vous ne pouvez pas utiliser un texte préexistant qui couvre des aspects techniques si vous n'avez pas la permission d'autoriser la modification de ce texte.)

Quand une section traite de la philosophie du logiciel libre, c'est une bonne idée de la rendre invariante. Par exemple, quand nous insérons le manifeste GNU dans un manuel, ou quand nous ajoutons une section expliquant pourquoi la documentation libre est importante, nous rendons ces sections invariantes.

Traduction :
  1. @c -*-texinfo-*-
    @c Ceci est une partie du « Manuel de référence du Lisp de GNU Emacs »
    @c Copyright (C) 1990, 1991, 1992, 1993, 1994, 1999
    @c   Free Software Foundation, Inc.
    @c Voir les conditions de reproduction dans le fichier elisp.texi. 

[logo de la FSF]« Notre mission est de préserver, protéger et promouvoir la liberté d'utiliser, étudier, copier, modifier et redistribuer les programmes informatiques, et de défendre les droits des utilisateurs de logiciel libre. »

La Fondation pour le logiciel libre (FSF) est le principal sponsor institutionnel du système d'exploitation GNU. Soutenez GNU et la FSF en achetant des manuels et autres, en adhérant à la FSF en tant que membre associé, ou en faisant un don, soit directement à la FSF, soit via Flattr.

Haut de la page