English [en]   Deutsch [de]   español [es]   français [fr]   hrvatski [hr]   italiano [it]   മലയാളം [ml]   polski [pl]   русский [ru]  

Grâce à votre soutien, 2015 marque les 30 ans de la FSF. Au cours des 30 ans à venir, nous voulons défendre encore mieux les droits des utilisateurs de l'informatique. Pour passer à la vitesse supérieure, nous avons donné à notre collecte de fonds un objectif sans précédent : 525 000 $ au 31 janvier. En savoir plus.

525K
26% (138K)
Je participe

L'original de cette page est en anglais.

Le danger des livres électroniques

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion (en anglais) concernant les dangers des livres électroniques.

À une époque où les entreprises dominent nos gouvernements et écrivent nos lois, chaque avancée technologique leur offre une bonne occasion d'imposer des restrictions supplémentaires au public. Les technologies qui auraient pu nous donner plus d'autonomie sont à la place utilisées pour nous enchaîner.

Avec les livres imprimés,

Comparez cette situation avec le cas (typique) d'un livre électronique d'Amazon :

Chacune de ces violations est une régression pour les livres électroniques par rapport aux livres imprimés. Nous devons rejeter les livres électroniques jusqu'à ce qu'ils respectent notre liberté.

Les entreprises vendant des livres électroniques disent qu'abolir nos libertés usuelles est une nécessité afin de continuer à payer les auteurs. Le système actuel de copyright soutient ces entreprises de manière conséquente, et à l'inverse la plupart des auteurs n'en tirent pas profit. Nous pouvons mieux soutenir les auteurs par d'autres moyens, qui ne restreignent pas notre liberté, et peuvent même légaliser le partage. J'ai suggéré les deux méthodes suivantes :

Les livres électroniques n'ont pas besoin d'attaquer notre liberté (ceux du projet Gutenberg ne le font pas), mais ils le feront si les entreprises le décident. C'est à nous de les en empêcher.

Rejoignez le combat : inscrivez-vous sur http://DefectiveByDesign.org/ebooks.html.

[logo de la FSF]« Notre mission est de préserver, protéger et promouvoir la liberté d'utiliser, étudier, copier, modifier et redistribuer les programmes informatiques, et de défendre les droits des utilisateurs de logiciel libre. »

La Fondation pour le logiciel libre (FSF) est le principal sponsor institutionnel du système d'exploitation GNU. Soutenez GNU et la FSF en achetant des manuels et autres, en adhérant à la FSF en tant que membre associé, ou en faisant un don, soit directement à la FSF, soit via Flattr.

Haut de la page