English [en]   العربية [ar]   català [ca]   Deutsch [de]   español [es]   français [fr]   hrvatski [hr]   italiano [it]   日本語 [ja]   Nederlands [nl]   polski [pl]   português do Brasil [pt-br]   română [ro]   русский [ru]   slovenčina [sk]   українська [uk]   简体中文 [zh-cn]  

[Traduit de l'anglais]

Distributions GNU/Linux libres

La maintenance de cette page est assurée par le Licensing and Compliance Lab (Labo des licences et de la conformité) de la Free Software Foundation. Vous pouvez soutenir nos efforts en faisant un don à la FSF. Vous avez une question qui ne trouve pas de réponse ici ? Consultez nos autres ressources sur les licences ou contactez le Compliance Lab à licensing@fsf.org.


Introduction

Cette page répertorie les distributions GNU/Linux qui sont entièrement libres (comme dans liberté). Les distributions libres de systèmes non basés sur GNU sont dans une liste séparée.

La Free Software Foundation recommande et cautionne ces distributions GNU/Linux. Nous n'essayons pas de les juger ni de les comparer sur la base de critères autres que la liberté ; c'est pourquoi elles sont classées ici par ordre alphabétique.

Ces distributions sont des systèmes complets, prêts à l'emploi, dont les développeurs se sont engagés à suivre les recommandations pour les distributions libres. Cela veut dire qu'elles n'incluront et ne proposeront que des logiciels libres. Elles rejetteront les applications non libres, les plateformes de programmation non libres, les pilotes non libres, les « blobs » de micrologiciel [firmware] non libres, les jeux non libres et tout autre logiciel non libre, ainsi que les manuels et la documentation non libres.

Si jamais l'une de ces distributions inclut ou propose quelque chose de non libre, ce ne peut être qu'une erreur, et les développeurs s'engagent à le retirer. Si vous trouvez des logiciels ou de la documentation non libres dans une de ces distributions, vous pouvez le signaler, et ainsi gagner des GNU bucks tandis que nous informons les développeurs pour qu'ils puissent remédier au problème.

Corriger les bogues de la liberté est une exigence éthique pour qu'une distribution soit répertoriée ici ; par conséquent, cette liste ne contient que des distributions dont l'équipe de développement nous a dit qu'elle enlèverait tout programme non libre qu'on y trouverait. L'équipe est habituellement composée de bénévoles qui n'ont aucun engagement juridiquement contraignant vis-à-vis des utilisateurs ; mais si nous découvrons qu'une distribution n'est pas maintenue correctement, nous la retireront de la liste.

Nous espérons que d'autres distributions GNU/Linux existantes deviendront entièrement libres, ce qui nous permettra de les mettre dans cette liste. Si vous voulez améliorer l'état des distributions libres, aider à développer une distribution existante est une contribution plus efficace que d'en démarrer une nouvelle.

Veuillez noter que les composants matériels ne fonctionnent pas tous dans le monde du libre ; le site de chaque distribution doit indiquer quels matériels elle gère. Après avoir lu les brèves descriptions ci-dessous, nous vous invitons à consulter ces sites ainsi que les autres sources d'information pour décider laquelle vous convient le mieux.

Distributions GNU/Linux pour PC et stations de travail

Les distributions suivantes sont installables sur un disque dur d'ordinateur ou peuvent être exécutées à partir d'un périphérique amovible.

Distribution Brèves description
Dragora GNU/Linux-Libre Dragora GNU/Linux-Libre, une distribution GNU/Linux indépendante basée sur des concepts de simplicité.
Dynebolic Dynebolic, une distribution GNU/Linux qui met l'accent sur le montage audio et vidéo. Il s'agit d'une distribution « statique », qu'on fait normalement tourner à partir d'un CD autonome [live CD]. Comme elle ne recevra pas de mises à jour de sécurité, elle doit être utilisée hors ligne.
gNewSense gNewSense, une distribution GNU/Linux basée sur Debian, avec le soutien financier de la FSF.
guix Guix System Distribution est une distribution GNU/Linux innovante basée sur GNU Guix (prononcer geeks), un gestionnaire de paquets purement fonctionnel [1] pour le système GNU.
Musix GNU+Linux Musix, une distribution GNU/Linux basée sur Knoppix, qui met l'accent sur la production audio. Il s'agit d'une distribution « statique », qu'on fait normalement tourner à partir d'un CD autonome [live CD]. Comme elle ne recevra pas de mises à jour de sécurité, elle doit être utilisée hors ligne.
Parabola GNU/Linux-libre Parabola GNU/Linux-libre, une distribution basée sur Arch qui met la priorité sur la simplicité des paquets et de la gestion du système.
PureOS PureOS, une distribution GNU basée sur Debian qui met l'accent sur le respect de la vie privée, la sécurité et la commodité.
Trisquel Trisquel, une distribution GNU/Linux basée sur Ubuntu, qui est orientée vers les petites entreprises, les particuliers et les centres éducatifs.
Ututo Ututo S, une distribution GNU/Linux 100% libre. Ce fut le premier système GNU/Linux entièrement libre reconnu par le projet GNU.

Distributions GNU/Linux légères

Vous trouverez ci-dessous une liste des distributions systèmes légères. Ces distributions sont destinées à des appareils ayant des ressources limitées, par exemple les routeurs wifi. Une distribution système légère n'est pas autonome, mais on doit pouvoir la développer et la compiler sur un des systèmes complets libres cités plus haut, éventuellement à l'aide d'outils libres distribués avec le système léger lui-même.

Distribution Brèves description
lbreCMC LibreCMC est un système GNU/Linux embarqué pour des appareils à ressources limitées. Bien que sa cible principale soit les routeurs, il peut s'adapter à une large gamme d'appareils et d'usages. En 2015, LibreWRT a fusionné avec libreCMC.
ProteanOS ProteanOS est une nouvelle distribution, légère et rapide, pour le matériel embarqué. Sa fonctionnalité de configuration de plateforme permet de configurer les paquets binaires au moment de la compilation ou au moment de l'exécution pour des appareils et des usages divers.

Comment se procurer des distributions GNU/Linux libres

Beaucoup de ces distributions sont disponibles sur mirror.fsf.org aussi bien que sur leur propre site. N'hésitez pas à les télécharger à partir de là ou à créer d'autres miroirs, de préférence en utilisant rsync. Les mainteneurs de distributions libres peuvent demander à la FSF de créer un miroir de leur projet en contactant les administrateurs système.

Les paquets GNU individuels (la plupart faisant partie des distributions libres présentées ici) sont disponibles séparément.

Nous référençons séparément les sociétés qui vendent du matériel avec des distributions GNU/Linux libres préinstallées.

Vous voyez quelque chose qui manque ?

Connaissez-vous une distribution que vous comptiez trouver sur la liste, mais qui ne s'y trouve pas ? D'abord, regardez pourquoi nous n'homologuons pas certaines distributions courantes. Cette page explique les raisons pour lesquelles plusieurs distributions très connues ne satisfont pas à nos recommandations pour les distributions systèmes libres. Si la distribution n'est pas mentionnée là non plus et que, d'après vous, elle mérite de figurer parmi celles qui sont conformes à nos recommandations, merci d'informer les mainteneurs de la distribution de l'existence de cette page et encouragez-les à nous contacter. Nous aimerions les connaître.

Si vous maintenez une distribution qui suit les recommandations pour les distributions systèmes libres et souhaitez qu'elle figure ici, merci de nous écrire à <webmasters@gnu.org> avec une présentation et un lien vers le site du projet. En retour, nous vous en dirons plus sur notre processus d'évaluation et le mettrons en route sans tarder. Nous sommes impatients d'avoir de vos nouvelles !

Anciennes distros

Les distributions suivantes étaient auparavant sur une des listes précédentes, mais désormais ne sont plus recommandées.

Distribution Brèves description Circonstances du retrait
BLAG Linux et GNU BLAG Linux et GNU, une distribution GNU/Linux basée sur Fedora. Retirée en juin 2018 à la demande de ses mainteneurs, car ils ont cessé de la mettre à jour.

Note de traduction
  1. Voir la définition de « purement fonctionnel » donnée par Wikipedia. 

HAUT DE LA PAGE


[logo de la FSF]« La Fondation pour le logiciel libre (FSF – Free Software Foundation) est une organisation à but non lucratif dont la mission est de promouvoir au niveau mondial la liberté d'utiliser l'informatique. Nous défendons les droits de tous les utilisateurs de logiciel. »

La FSF est le principal sponsor institutionnel du système d'exploitation GNU. Soutenez GNU et la FSF en achetant des manuels et autres, en adhérant à la FSF comme membre associé ou en faisant un don.