English [en]   català [ca]   Deutsch [de]   français [fr]   日本語 [ja]  

L'original de cette page est en anglais.

Guide de traduction des pages web de www.gnu.org

Introduction

Traduire gnu.org et ses nombreux articles, puis les maintenir à jour, est une tâche complexe qui demande une bonne organisation. Les traducteurs sont regroupés en équipes, une par langue, et normalement chaque équipe a un coordinateur. Cependant il y a des langues pour lesquelles aucune équipe n'a encore été formée, et parfois une équipe manque de coordinateur.

Les coordinateurs d'équipes (Team Coordinators) utilisent des outils logiciels pour mettre à jour efficacement les modifications partielles. L'un de ces outils est un programme appelé GNUnited Nations (GNUN), qui facilite grandement la maintenance et le suivi des traductions nécessitant une mise à jour ; il a été développé pour cet usage par notre responsable des traductions (Translation Manager), Yavor Doganov.

Le responsable des traductions est la personne en charge de l'organisation globale des équipes, et s'occupe en général de former les coordinateurs d'équipes.

Comme membre d'une équipe, vous pouvez contribuer aux traductions sans rien connaître de GNUN, mais vous pouvez apporter une aide supplémentaire si vous savez l'utiliser.

Qui peut aider

Toutes les équipes recherchent constamment de nouveaux volontaires. En gros, il y a une tâche pour chacun dans le processus de traduction : nous avons besoin de gens ayant un bon niveau linguistique, aussi bien que des gens ayant un bon niveau technique ou désireux d'acquérir quelques techniques simples.

Comment participer

Comme membre d'une équipe
Veuillez lire le guide général des traductions ci-dessous, et ensuite contacter l'équipe de traducteurs appropriée. Chaque équipe organise le travail à sa manière. Donc, pour rejoindre une équipe existante, vous devez vous renseigner de manière détaillée auprès de cette équipe. Le coordinateur de l'équipe sera à même de vous initier à ses méthodes spécifiques. Si au bout de deux semaines vous n'avez pas de réponse de l'équipe, écrivez au responsable des traductions <web-translators@gnu.org>.
Comme contributeur occasionnel
Si vous voulez simplement soumettre une nouvelle traduction mais ne souhaitez pas collaborer régulièrement, suivez le guide général des traductions ci-dessous, puis envoyez votre traduction au coordinateur d'équipe approprié, s'il y en a un, ou bien au responsable des traductions <web-translators@gnu.org> s'il n'y a pas d'équipe ni de coordinateur pour votre langue.
Comme coordinateur d'équipe
Si votre langue n'a pas d'équipe constituée ou qu'elle a besoin d'un nouveau coordinateur d'équipe, et que vous acceptez cette tâche, vous aurez toute notre reconnaissance. En tant que coordinateur, vous devrez suivre le guide général des traductions, et le guide spécifique pour les coordinateurs d'équipes.

Guide général des traductions

Voici les objectifs spécifiques que nous fixons aux traductions de nos pages.

Clarté

À peu d'exceptions près, les pages que nous traduisons s'adressent au grand public. Avant de travailler sur une page, veuillez jeter un coup d'œil à l'original et vous demander s'il s'adresse aux programmeurs ou au grand public. Puis faites une traduction qui vise le même public. Dans les pages destinées au grand public, veuillez éviter les mots qu'on ne trouve pas dans les dictionnaires courants, sauf les mots de notre terminologie spéciale comme « GNU » et « copyleft » (voir la liste ci-dessous).

Précision

Afin de produire une traduction précise et fidèle à l'original, vous devez vous familiariser avec les concepts de base du projet GNU et la terminologie particulière utilisée sur gnu.org.

Veuillez étudier la philosophie du mouvement du logiciel libre pour être à même de le présenter de manière claire et correcte. Les articles suivants vous seront particulièrement utiles :

Ces termes et ces fichiers demandent une attention particulière :

Avant d'installer votre traduction sur gnu.org, ou de la soumettre pour installation :

Licence des traductions

Une page traduite doit avoir une licence identique à celle de l'original. Si l'original est sous licence Creative Commons, utilisez la même licence Creative Commons. Si l'original dit qu'il est dans le domaine public, la traduction doit dire la même chose.

Les règles précises se trouvent dans la section Distribution Terms du GNU Web Translators Manual.

Ce qu'il faut traduire

Tous les essais et articles des répertoires ci-dessous devraient être traduits dans toutes les langues possibles, mais vous devriez d'abord consulter la page Web Translation Priorities :

Une fois de plus, veuillez vous mettre en rapport avec l'équipe de traduction de votre langue avant de commencer tout travail, pour prendre des instructions précises sur la manière de procéder, et pour éviter de dupliquer le travail.

Note : Le contenu du répertoire software/ se rapporte aux paquets individuels GNU. Si vous voulez traduire quelque chose dans ce répertoire, adressez-vous aux mainteneurs du paquet pour voir ce qu'ils veulent faire.

Manuel des traducteurs

Vous pouvez également lire avec profit le GNU Web Translators Manual si vous souhaitez mieux comprendre comment fonctionne notre système de traduction. Mais veuillez d'abord contacter l'équipe ; il est très probable que vous ne serez pas obligé de le lire pour commencer à vous rendre utile.

Guide pour les coordinateurs d'équipe

Ce qui suit est une explication de ce que fait spécifiquement un coordinateur d'équipe. Outre ce qui vient d'être décrit, un coordinateur d'équipe :

Outils

Nous utilisons des fichiers .po (Portable Object) pour gérer et maintenir à jour les traductions. Un fichier .po contient le texte original et sa traduction, divisés en paragraphes. Voici comment nous procédons :

Nous avons également installé des outils de notification pour informer rapidement les traducteurs des modifications des pages originales. Un coordinateur d'équipe doit obligatoirement s'abonner à la liste de diffusion www-commits pour garder l'œil sur les pages qui sont modifiées. Il peut aussi utiliser « make report TEAM=LANG » si GNUN est installé.

Manuels des coordinateurs

Les manuels suivants expliquent en détail le processus de traduction que nous avons brièvement présenté plus haut. Tout coordinateur doit nécessairement les lire et se familiariser avec eux :

Une fois que vous aurez lu cette page en entier, si vous avez l'intention de vous porter volontaire en tant que coordinateur d'équipe pour votre langue, veuillez informer le responsable des traductions <web-translators@gnu.org> de votre décision. Commencez à lire au moins les deux premiers manuels et demandez de l'aide au responsable des traductions si vous avez le moindre doute.

Équipes de traduction :

Les volontaires désirant créer de nouvelles équipes sont plus que bienvenus et nous les assisterons pendant la mise en route.

Dans la liste ci-dessous, les codes de langue sont suivis du nom de la langue, ainsi que du nom et des coordonnées du coordinateur de l'équipe de traduction.

Note : L'anglais (en) est un cas à part. Pour l'essentiel, ce site est écrit en anglais, qui est de fait la langue du projet GNU. Nous avons occasionnellement besoin de traduire en anglais des documents originaux écrits dans d'autres langues. Il est recommandé de contacter le coordinateur de l'équipe de traduction de votre langue pour lui signaler que vous vous portez volontaire, car nous le contactons toujours en premier. S'il n'existe pas d'équipe de traduction dans votre langue et que vous voulez nous aider pour cela, merci de nous contacter à <web-translators@gnu.org>.


Notes de traduction
  1. En français, on peut utiliser des tournures comme « il faut que », « on doit », etc. 
  2. L'équipe française utilise la liste de diffusion trad-gnu@april.org pour se coordonner. 

[logo de la FSF]« Notre mission est de préserver, protéger et promouvoir la liberté d'utiliser, étudier, copier, modifier et redistribuer les programmes informatiques, et de défendre les droits des utilisateurs de logiciel libre. »

La Fondation pour le logiciel libre (FSF) est le principal sponsor institutionnel du système d'exploitation GNU. Soutenez GNU et la FSF en achetant des manuels et autres, en adhérant à la FSF en tant que membre associé, ou en faisant un don, soit directement à la FSF, soit via Flattr.

Haut de la page