English [en]   Deutsch [de]   français [fr]   italiano [it]   മലയാളം [ml]   polski [pl]   русский [ru]   українська [uk]  

Le  9ème HACKERS MEETING  se tiendra à Rennes (France) du 18 au 20 août.

[Traduit de l'anglais]

FLOSS et FOSS

par Richard Stallman

Au sein de la communauté du logiciel libre, il existe deux bords politiques : le mouvement du logiciel libre et celui de l'open source1. Le mouvement du logiciel libre fait campagne pour la liberté des utilisateurs d'ordinateurs ; nous affirmons qu'un logiciel privateur représente une injustice envers ses utilisateurs. Le camp open source refuse d'y voir un problème de justice vis-à-vis des utilisateurs et base uniquement son argumentation sur la notion d'avantages pratiques.

Pour souligner le fait que le logiciel libre [free software] se réfère à la liberté et non au prix,2 nous écrivons ou nous disons quelquefois free/libre software, en ajoutant le mot français ou espagnol qui signifie « libre » au sens de liberté. Dans certains contextes, on peut même se contenter de dire libre software.

Un chercheur étudiant les méthodes et pratiques des développeurs de la communauté du logiciel libre a conclu qu'elles étaient indépendantes des opinions politiques des développeurs et a donc employé le terme « FLOSS » [Free/Libre and Open Source Software] pour « logiciel libre (comme l'air) et open source »3 afin d'éviter explicitement de prendre parti pour l'un des deux camps. Si vous souhaitez rester neutre, c'est une bonne manière de procéder. Les deux camps sont ainsi mis en évidence de façon équivalente.

D'autres utilisent le terme « FOSS » [Free and Open Source Software] qui signifie « logiciel libre et open source ». Bien qu'étant censée signifier la même chose que « FLOSS », cette expression est moins claire dans la mesure où elle omet de préciser que free se rapporte à la liberté. La notion de logiciel libre y est moins visible étant donné qu'en anglais l'expression open source est mise en avant tandis que les mots free et software sont séparés.

Par ailleurs, l'expression « logiciel libre et open source » est trompeuse, car elle suggère un point de vue unique au lieu de se référer à deux points de vue différents. Cette conceptualisation du domaine du logiciel est un obstacle à la compréhension du fait que les catégories libre et open source représentent des positions politiques différentes qui sont en fondamental désaccord.

Par conséquent, si vous voulez être neutre vis-à-vis du logiciel libre et de l'open source, tout en étant parfaitement clair à leur sujet, utilisez « FLOSS » et non « FOSS ».

Nous qui appartenons au mouvement du logiciel libre, nous n'utilisons aucune de ces expressions car nous ne voulons pas rester neutres sur cette question politique. Nous défendons l'idée de liberté et le faisons savoir en toute occasion, en disant free et libre.


Notes de traduction
  1. Code source ouvert. 
  2. Free signifie aussi bien « gratuit » que « libre », ambiguïté qui n'existe pas en français, à part peut-être dans l'expression « entrée libre ». 
  3. La signification de « libre » a beau être claire, beaucoup de gens assimilent les logiciels libres à des logiciels gratuits. Il n'est donc pas inutile de préciser « libre comme l'air ». 

[logo de la FSF]« Notre mission est de préserver, protéger et promouvoir la liberté d'utiliser, étudier, copier, modifier et redistribuer les programmes informatiques, et de défendre les droits des utilisateurs de logiciel libre. »

La Fondation pour le logiciel libre (FSF) est le principal sponsor institutionnel du système d'exploitation GNU. Soutenez GNU et la FSF en achetant des manuels et autres, en adhérant à la FSF en tant que membre associé, ou en faisant un don, soit directement à la FSF, soit via Flattr.

Haut de la page