[Traduit de l'anglais]

Ingérence privatrice


Le logiciel non libre (privateur) est très souvent malveillant (conçu pour maltraiter les utilisateurs). Il est contrôlé par ses développeurs, ce qui les met en position de pouvoir vis-à-vis des utilisateurs ; c'est l'injustice de base. Les développeurs et les fabricants exercent souvent ce pouvoir au détriment des utilisateurs qu'ils devraient servir.

Cela prend habituellement la forme de fonctionnalités malveillantes.


Parmi ces fonctionnalités malveillantes, il y a celles qui rendent possible l'ingérence du développeur dans l'utilisation du logiciel. Cette page décrit comment divers programmes privateurs importunent ou harcèlent l'utilisateur, ou bien lui causent des ennuis. Cela ressemble à du sabotage, mais le mot « sabotage » est trop fort.

Si vous avez connaissance d'un exemple qui devrait se trouver sur cette page mais n'y figure pas, n'hésitez pas à écrire à <webmasters@gnu.org> pour nous en informer. Merci de fournir les URL d'une ou deux références fiables et spécifiques pour l'étayer.