English [en]   español [es]   français [fr]   русский [ru]  

[Traduit de l'anglais]

Obsolescence causée par le logiciel privateur

Autres exemples de malveillance dans le logiciel privateur

Le logiciel non libre (privateur) est très souvent malveillant (conçu pour maltraiter les utilisateurs). Il est contrôlé par ses développeurs, ce qui les met en position de pouvoir vis-à-vis des utilisateurs ; c'est l'injustice de base. Les développeurs exercent souvent ce pouvoir au détriment des utilisateurs qu'ils devraient servir.

Comme toute activité humaine, l'informatique a un effet sur l'environnement. Le logiciel privateur est particulièrement nuisible pour la planète parce qu'il encourage l'utilisateur à remplacer les appareils lorsque leur logiciel n'est plus mis à jour, ou à acheter d'autres composants lorsqu'ils ne sont plus gérés, ou encore à mettre au rebut des composants défectueux qui, s'ils avaientt été libre, auraient été réparables.

Voici des exemples de logiciels privateurs conçus pour mettre hors d'usage les appareils avec lesquels ils sont associés ou pour les rendre irréparables. Les utilisateurs ne peuvent pas éviter cette contrainte et sont forcés de « mettre à niveau » le matériel car ils n'ont aucun contrôle sur le logiciel.

Si vous avez connaissance d'un exemple qui devrait se trouver sur cette page mais n'y figure pas, n'hésitez pas à écrire à <webmasters@gnu.org> pour nous en informer. Merci de fournir les URL d'une ou deux références fiables et spécifiques pour l'étayer.

RETOUR

 [Logo de la FSF] « La Fondation pour le logiciel libre (FSF – Free Software Foundation) est une organisation à but non lucratif dont la mission est de promouvoir au niveau mondial la liberté d'utiliser l'informatique. Nous défendons les droits de tous les utilisateurs de logiciel. »

ADHÉRER FAIRE DES ACHATS